Comment changer de gestionnaire immobilier ?

Comment changer de gestionnaire immobilier ?

Ces dernières années, de plus en plus de bailleurs confient leur gestion locative aux professionnels. Pourquoi ? Puisqu’il s’agit d’une solution qui présente de nombreux atouts. Mais à un moment donné, pour une raison quelconque, le bailleur prend la décision de changer de gestionnaire immobilier.  Comment peut-on faire pour résilier le contrat ? Nous vous expliquons tout, point par point. Allons-y !

Pourquoi un gestionnaire immobilier ?

Certes, se lancer dans l’immobilier locatif permet de bénéficier de revenus complémentaires tirés des loyers, mais le bailleur doit assumer plusieurs tâches administratives. C’est pourquoi de nombreuses personnes confient cette mission à un expert connu pour son sérieux et professionnalisme. Découvrons ensemble les principales raisons.

La gestion locative ne s’improvise pas !

Pour constituer un patrimoine, améliorer vos revenus ou profiter de réductions d’impôts, il ne suffit pas tout simplement d’investir une somme d’argent pour acheter un bien immobilier destiné à la location.

Avant de louer, le bailleur doit veiller à ce que le bien proposé respecte un cahier des charges bien précis, soit conforme aux normes en vigueur… sans oublier les diagnostics immobiliers obligatoires à effectuer (ou à mettre à jour). Il doit aussi s’occuper de la publication des annonces, répondre aux appels, faire les visites, élaborer le contrat de location, etc. La gestion locative est un travail qui ne se fait pas au hasard, d’où l’importance de confier cette mission à un expert.

Le professionnel s’occupe de tout

Souvent, l’agence immobilière s’occupe de tout. C’est un commercial, un agent immobilier et un gestionnaire en même temps. C’est sans doute l’option parfaite pour un bailleur qui manque de temps et de connaissances administratives, comptables et fiscales pour gérer ses affaires.

Pour quelles raisons changer de gestionnaire immobilier ?

Pour une raison ou une autre, les bailleurs peuvent décider de changer de gestionnaire immobilier. Mais quelles sont vraiment les principales raisons derrière cette décision ?

  • La mauvaise qualité de la prestation fournie par l’agence ;
  • Le manque, ou parfois l’absence, de suivi du paiement des loyers ;
  • La non-réalisation des états des lieux d’entrée et de sortie ;
  • Une équipe qui n’écoute pas les besoins du bailleur et de son locataire ;
  • Etc.

Ainsi, la personne peut rompre le contrat et il a tout à fait raison. Nous parlons donc de la résiliation du mandat. Qu’en est-il donc du côté juridique ?

La résiliation est réglementée par la loi

Certes, le bailleur est libre de changer de gestionnaire immobilier, mais la résiliation est un acte réglementé par les lois, notamment par l’article L. 136-1 du code de la consommation tiré par la loi Châtel.

Cette loi prévoit que le mandataire doit informer le mandant de la possibilité de ne pas reconduire à leur terme le contrat, renouvelable par tacite reconduction. A défaut d’information, le mandant peut résilier le contrat unilatéralement à tout moment. A noter que le mandataire doit informer le mandant par écrit, dans un délai d’un à 3 mois avant la date d’échéance du contrat.

N’oubliez pas que la résiliation du contrat implique une démarche à suivre. Le mandant doit envoyer un préavis au professionnel dans un délai d’un à 3 mois avant l’échéance du contrat, rédiger une lettre de résiliation avec accusé de réception, payer les frais de dédommagement, etc. A noter que les points que nous venons de citer dépendent essentiellement des clauses mentionnées au niveau du contrat.

Quand résilier le contrat ?

Outre l’arrivé du contrat à son échéance, le mandant peut aussi résilier le mandat suite à une faute ou manquement grave de la part du mandataire. Dans certains cas, cette situation pourrait donner lieu à une longue procédure judiciaire.

Lors de la vente du bien immobilier que le propriétaire misait à la location, le contrat est automatiquement résilié. Qu’en est-il des frais de résiliation ? Dans certains cas, le mandat intègre une clause dans le contrat précisant l’absence de frais en cas de vente du bien. Si ce n’est pas le cas, les deux parties peuvent tout simplement négocier le montant de l’indemnisation de résiliation.

N’oubliez pas d’informer le locataire !

Faut-il reprendre le contrat de bail avec le locataire lorsqu’on change de mandataire ? Ne vous en faites pas ! Le contrat ne lie que le bailleur et son gestionnaire. Pas besoin de reprendre le contrat de location.

Certes, le locataire n’est pas concerné par le contrat qui lie le mandataire et le mandant, mais ce dernier doit l’informer du changement. Pourquoi ? Pour qu’il paie les loyers auprès de la nouvelle agence qui prendra le relais.

Si le propriétaire préfère s’occuper lui-même de la gestion de son bien, il est tenu de reprendre tous les dossiers en cours de traitement et doit prendre en charge tous les dossiers de la gestion de son bien. Ainsi, nous parlons de la gestion locative directe.

Choisissez le meilleur prestataire !

Ça y est, vous avez décidé de changer de gestionnaire immobilier ? Alors, comment faire le bon choix ? Quels sont les critères à prendre en compte pour dénicher le bon meilleur prestataire ?

Pour être sûr de faire le bon choix, voici les principaux critères à ne pas négliger :

  • Vérifiez les compétences de votre gestionnaire immobilier ;
  • Choisissez un professionnel réactif ;
  • Optez pour un gestionnaire ayant de nombreuses années d’expérience dans le marché ;
  • Vérifiez ce qui est dans le tarif de la gestion locative ;
  • Jetez un coup d’œil sur les conditions du contrant ;
  • N’oubliez pas les assurances et garanties ;

Pour éviter les mauvaises surprises, faites appel à Paris Gestion Immobilier ! Nous sommes spécialisés en gestion locative à Paris et en Île de France et proposons aux clients de nombreux services de location, gestion et assurance loyers impayés. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter à tout moment pour prendre un rendez-vous avec notre conseiller ! Nous sommes là pour vous.

img

partenairepgi

Articles Similaires

Le fonctionnement de l’assurance loyer impayé

L’assurance loyer impayé est un dispositif que les propriétaires utilisent pour sécuriser leur...

continuer la lecture
par partenairepgi

Le contrat de location meublé

Le bail de location meublé est tout à fait différent du contrat de location classique. De...

continuer la lecture
par partenairepgi

Les frais et coût de la gestion locative

Vous avez pris la décision de confier la gestion de votre bien immobilier en location à...

continuer la lecture
par partenairepgi
×