Quand un propriétaire bailleur souhaite confier à une agence immobilière la gestion locative de son patrimoine immobilier, dans sa totalité ou partiellement, les deux parties doivent rédiger et signer un contrat de gestion locative. C’est un document qui précise les engagements et les obligations du propriétaire (mandant) et du gestionnaire immobilier (mandataire), ainsi que la durée du contrat, la rémunération perçue par le professionnel, etc. Qu’en est-il du rôle du mandat de gestion ? Nous vous expliquons tout, point par point.

✓ Qu’est-ce qu’un mandat de gestion locative ?

Comme déjà précisé ci-haut, le mandat de gestion locative est un contrat qui lie un propriétaire à un professionnel. C’est un contrat qui permet au gestionnaire de bien immobilier de prendre en charge la gestion du patrimoine immobilier (en partie ou entièrement) du mandant.
Certes, le contrat est consenti sur une durée déterminée (elle ne peut pas dépasser 30 ans), mais les deux parties peuvent prévoir une clause de reconduction tacite annuelle (la reconduite ne peut pas dépasser 10 ans). Quant au délai de préavis, il est de 3 mois (en général).
A noter que le contrat prend la forme d’un document écrit, et doit obligatoirement être rédigé en deux exemplaires et signé par le mandataire et le mandant. Focus sur le rôle du mandat de gestion locative.

✓ Quel est le rôle du mandat de gestion ?

Le mandat de gestion est un contrat qui autorise le mandataire à gérer l’ensemble des contraintes liées à la location de votre bien immobilier : techniques, juridiques, fiscales, etc. C’est un document qui joue un rôle très important pour les deux parties.

Il indique la rémunération du mandataire

Indiquer la rémunération du gestionnaire immobilier : tel est l’un des rôles du mandat de gestion locative. La somme est fixée d’un accord commun entre les deux parties. Pour ne pas payer des frais supplémentaires, le propriétaire bailleur doit prêter attention aux différentes clauses qui y sont incluses. Il est aussi important de s’assurer que le contenu du contrat de gestion  est dans les normes. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des professionnels avant la signature du document pour la gestion de votre bien !
Avec la mise en location de votre bien, l’agence immobilière perçoit aussi des honoraires qui sont partagées entre le bailleur et le locataire, sans oublier les frais de la réalisation des états des lieux.

Il précise les engagements du mandant et du mandataire

Le contrat indique également les engagements des deux parties. Chacun a des responsabilités envers l’autre.
Le gestionnaire immobilier s’engage à gérer le patrimoine immobilier dans le respect des règles et à informer le propriétaire de toutes les opérations effectuées. Selon les clauses du contrat de gestion locative, le mandataire peut s’occuper du règlement des loyers, les avis d’échéance, les quittances de loyer, les états des lieux de votre biens. Le gestionnaire est donc tenu de faire un rapport de gestion détaillé au propriétaire bailleur (mensuel ou trimestriel).
Quant au mandant, il s’engage tout simplement à accepter de louer sa maison, appartement, immeuble ou bureau au prix du marché.

Il précise les garanties et missions du mandataire

Le rôle du mandat de gestion est aussi d’indiquer, clairement, les missions et les garanties du mandataire.
Les missions du gestionnaire immobilier ne sont pas limitées. Le propriétaire peut les déterminer comme bon lui semble la gestion de son bien :
– La recherche d’un candidat locataire solvable pour son bien immobilier;
– La mise en place du bail locatif ;
– La perception des loyers ;
– La réalisation des travaux d’entretien ;
– La gestion des loyers impayés ;
– La gestion des impôts, taxes et autres charges ;
– Faciliter les déclarations fiscales du mandant ;
– Représenter le mandant aux assemblés générales de copropriété ;
– Intenter les procédures judiciaires contre le locataire en cas d’incident ;
– Etc.
Quant aux garanties, nous citons :
– La garantie des loyers impayés ;
– La garantie des frais de remise en état ;
– Etc.
Rappelons que le mandat peut être résilié à tout moment, à condition de respecter le délai de préavis indiqué dans le contrat de gestion locative.

✓ Les avantages du contrat de gestion locative

Certes, le propriétaire peut gérer lui-même son patrimoine immobilier, mais cette mission prend beaucoup de temps et nécessite des connaissances bien approfondies en matière d’immobilier. D’où l’intérêt de signer un mandat de gestion locative avec un professionnel à Paris .
Pour louer un bureau ou un logement, il est indispensable de trouver un locataire solvable , de réaliser les états des lieux, d’établir le contrat de bail, d’assurer l’encaissement des loyers… et de procéder à un recouvrement (en cas de loyers impayés). Gérer un bien locatif n’est pas une mission facile à faire.
Confier la gestion locative à un expert est l’option la plus intéressante. Le gestionnaire immobilier s’occupe de toutes les démarches liées à la gestion du bien immobilier. Ainsi, le propriétaire bailleur peut aussi profiter de conseils précieux, notamment en ce qui concerne la souscription à des assurances.
Alors, comment choisir le bon mandataire pour son bien immobilier ?

✓ Bien choisir votre gestionnaire immobilier

Attention ! Le choix de votre gestionnaire immobilier ne doit pas se faire à l’improviste. Il est indispensable de confier la gestion locative de votre patrimoine à un expert connu pour son sérieux et professionnalisme.
De nombreux propriétaires font appel à Paris Gestion Immobilier et nous confient la gestion locative de leur patrimoine immobilier. Nous mettons notre expertise à votre disposition pour vous aider à rentabiliser votre investissement locatif . Nous faire confiance, c’est la garantie de réussir votre bien. Nous nous occupons de tout, point par point.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rendre visite !

Comparer les annonces

Comparer